TÉLÉCHARGER BANAL FANTASY MP3

SAGAS MP3 La Malédiction de Macha · COMPILATION OF BANAL FANTASY · BANAL FANTASY II · BANAL FANTASY ORIGINS · CHTAR WARS. Deuxième Teaser, pour vous expliquer que Banal Fantasy 2 n'est pas à proprement parler une "suite" de Banal Fantasy 1. Télécharger le chapitre entier. Banal Fantasy 1 - Saga MP3 en streaming TELECHARGER; Saison 1 - Episode TELECHARGER; Saison 1 - Episode TELECHARGER.

Nom: banal fantasy mp3
Format:Fichier D’archive (mp3)
Version:Nouvelle
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:9.63 MB


BANAL MP3 TÉLÉCHARGER FANTASY

Toujours est-il que c'est toujours lamentablement loupé. Là encore, nul besoin d'une explication, vous savez tous ce que c'est qu'une parodie. Car en effet, la saga n'avance pas. C'est MOI qui présente! La qualité audio est excellente.

Banal Fantasy 2 - Saga MP3 en streaming Saison 1 - Episode TELECHARGER; Saison 1 - Episode TELECHARGER; Saison 1 - Episode. 28 juil. Une série audio à écouter surtout si vous êtes fan de Final Fantasy 7! par Sooskratos Publié dans #Serie Audio - Saga MP3, #Hors-Sujet. Téléchargement gratuit au format Mp3 de la populaire saga sonore "Le par les créateurs Durendal et Junior: Banal Fantasy (parodie de Final Fantasy).

Oui clairement félicitations Luciole pour cette performance. Sans rire, terminer une parodie mp3 de Final Fantasy, c'est quand même pas donné à tout le monde.

Je suis donc très heureux de te remettre cette carte d'accès au club V. Oui bon, je sais, vous allez juste pouvoir jouer aux dames et aux échecs mais on fait avec ce que l'on a et puis t'auras au moins un petit camarade.

HA, on m'indique dans l'oreillette que tu pourras quand même lancer l'idée d'un jeu de société à trois vu que likali a fini Female Fantasy. Bon il vous en manque toujours un pour faire une belote mais avec un peu de chance Paxel va bientôt terminer Dernière Fantaisie. Notons que notre ami Daronne qui a réalisé une parodie d'un épisode Final Fantasy qui n'est jamais sorti avec sa saga Mélodia dont nous vous parlions en octobre dans cette même émission, il faut suivre ma bonne dame Et bien ce cher Daronne a été refoulé à la porte du club VIP.

Il est en effet scandaleux de penser qu'un type qui fait une parodie d'un truc inexistant puisse prétendre à rentrer dans ce club aussi sélect Il y a une réputation à tenir quand même. Bref, Luciole, bravo, bravo pour Finesse Fantastique Tu es rentré dans l'histoire du mp3 grâce à cette création.

Banal Fantasy I & II - Page 4

Le club VIP n'est pas ton premier club Les deux premières saisons sont en audio, les deux suivantes en livre uniquement, la cinquième est annoncée en audio. Toutes sont annoncées en BD. Les saisons 3 et 4 sont résumées dans des épisodes uniques d'une quinzaine de minutes et certains passages ont été mis en audio et sont des bonus disponibles.

Ça se télécharge ICI. Une aventure qui met en scène un elfe et une elfine, deux nains, un magicien et une hobbit dans une quête dont ils ne connaissent pas bien les tenants et les aboutissements. C'est une histoire drôle, mais néanmoins parfois un peu triste par l'image du Monde qu'elle donne, facilement transposable à l'époque actuelle.

On apprécie cependant la réécouter encore et encore, pour en scruter les détails, les jeux de sens et de scène. Pour la suite et la fin de la saga, il ne reste que des scripts dont on imagine sans grand mal la mise en scène quand l'on a écouté le reste de la saga.

C'est une des meilleures sagas d'héroïc fantasy que j'ai jamais découverte. Elle ne sera malheureusement finie, l'auteur est mort faisant d'un conducteur ivre le chauffard le plus haï de la sagasphère.

Banal Fantasy

Les chroniques de Thurm sont une réécriture de la Quête de Yolan, une tentative avortée par la mort de l'auteur de rendre cette saga plus sombre, plus réaliste, plus fouillée, triste et mélancolique. Il n'y a que le prologue et le premier épisode, qui présagent que la suite aurait été belle.

D'ailleurs, je vous conseille au passage d'écouter les nâneries de Hez, suite d'articles encyclopédiques traitant des nains vus par les elfes. Ça fait peur, non? Reflets d'Acide : Reflets d'Acide n'est pas la saga la plus connue, mais elle est reconnue comme la meilleur par ceux qui en connaissent suffisamment pour se permettre d'établir une comparaison.

Banal Fantasy I & II

C'est encore une fois l'histoire d'une compagnie qui part en quête, sans vraiment savoir où elle va, connaissant mal la route, et surtout ne connaissant pas du tout le commanditaire, qui pourtant les accompagne.

L'histoire est versifiée, bourrée de jeu de mots, de personnages caricaturaux mais fouillés, d'une compagnie d'aventuriers qui cherchent … ben qui cherchent en fait. On découvre de nouveaux éléments, personnages, chaque nouvel épisode, tellement attendu mais si lent à survenir, une fois par an environ. Un excellent travail fait, comme le sont généralement et étrangement les meilleures sagas, par une seule personne.

Cette saga s'écoute, se réécoute, se déguste et s'écoute encore et encore afin d'en découvrir les jeux de mots, les références, les allusions salaces du clerc qui auraient échappées aux quinze ou vingt premières écoutes, ce qui n'est jamais assez sans doute. Et alors?

MP3 TÉLÉCHARGER BANAL FANTASY

C'est MOI qui présente! Y a des lourdeurs, un acteur parti en plein milieu qu'il a fallu gérer RP parlant, et une fin faite à la va-vite, mais sinon c'est une bonne saga. Les sagas médiévales : Vous m'écoutez pas ou quoi? Je vous ai dit tout à l'heure que je n'en connaissait pas d'excellente.

Ceci dit si vous avez, je suis preneur. Je vais juste vous parler de Les sagas d'anticipation : Il y a tout d'abord ici La Ligne, mais je vous en parlerait plus tard, dans une section consacrée à quatre sagas qui ne vont pas l'une sans les autres, du fait qu'elles partagent le même auteur.

Xenozis : C'est sans doute l'un des délires sonores les plus douloureux, moralement et physiquement pauvres tympans , mais aussi une tentative de rendre la douleur dans un monde apocalyptique, corrompu et cynique.

Les grésillements sont presque devenus nécessaires à cette saga, déchéance du Monde traduite par la déchéance du son. Cette saga non seulement s'écoute, mais se vit. Et pour ce faire, il la faut écouter dans le noir complet, étendu sur le sol, confortablement mais pas trop, avec un casque suffisamment bon pour bien rendre toute l'amplitude développée par le créateur.

Cette saga ne se télécharge pas en MP3, mais en. Le site est pour le moment indisponible, et j'ai peur que ça ne reprenne pas. Ici trouvent aussi leur place les non-sagas Amphibroisie, La libellule d'acier et Ihokane, quoi qu'elles soient plus des essais audios. Amphibroisie : Amphibroisie est une tentative de rendre l'impression d'eau, d'humidité, de suintement, de cloaque, de liquide, de résonance et de transmission des sons et des ondes sous l'eau.

À écouter allongé, les bras en croix, dans le noir, il y a peu de risques de s'endormir, surtout si l'on a un bon casque. Car si l'on se sent humide avec un mauvais son, l'on se noie presque dans cette saga quand le son est excellent. Ihokane : Ihokane, à l'instar d'Amphibroisie dont elle partage le réalisateur, n'est pas une vraie saga, c'est une histoire courte qui a une fois de plus pour objectif de rendre le son, l'impression, de la plus, de la rouille, de la pluie rouillée, dans une ambiance de destruction de tout ce que le Monde pouvait encore contenir d'humain.

Un tueur qui erre sans doute sans but réel jusqu'à son but, et nous pleure une mélancolie du Monde qui meurt. Et mon Dieu qu'il met du temps à mourir, ce vieux Monde qui rouille. Tout parle, et on se prend à rêver que ça se taise, tout est automatisé et on voudrait agir. Tout tombe, et on ne reconstruit rien, on ne fait que changer de place, jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus.

Cette image du Monde est une poésie infeste, mais Dieu qu'elle est belle, le beau dans l'infect n'est pas loin, et on va finir par parler de Baudelaire.

D'accord, j'arrête de poêter plus haut que mon cul. Libellule d'acier : L'histoire d'une libellule mécanique sous forme d'un documentaire. Encore une fois, une qualité et un travail du son exceptionnels. Lambègue, je te conseille tout particulièrement ces trois là.

Ça ne se télécharge pas, mais ça s'écoute ICI. Vous pouvez aussi commander un CD ICI pour les deux premiers, je vous laisse chercher pour le dernier. Les sagas de science fiction : Adoprixtoxis : Adoprixtoxis est une saga spatiale, basée sur l'humour et les références multiples et diverses aux séries TV, au cinéma, aux films, à la littérature, aux autres sagas, à tout et en permanence. Adoprixtoxis, ou comment sauver le monde en ratant son but. Une magnifique réalisation, une très bonne qualité sonore et une grande recherche d'originalité, réussie.

Une autre saga est en préparation par les réalisateurs de cette saga qui est terminée. Le premier épisode de la légende de Xantah est sorti. Survivaure : Les aventuriers du NHL Survivaure est une histoire proche de celle du Donjon de Naheulbeuk dont on retrouve les personnages transposés comme humains dans le futur, mais avec les mêmes rôles.

De l'espace, de l'humour, de l'absurde et toujours, comme il le faut bien, des blagues nulles qui font rire toujours, et que l'on attend encore à chaque nouvelle écoute.

MP3 FANTASY TÉLÉCHARGER BANAL

La seule chose qu'on lui reproche est le temps d'attente de la sortie des épisodes qui a fait de cette saga un mythe de … longueur sans sortie, après Xenozis. Toujours est-il que même proche du donjon de Naheulbeuk, le Survivaure reste une excellente saga, originale et très drôle.

Il y a enfin Eden, mais je vous en parlerait plus tard, dans une section consacrée à quatre sagas qui ne vont pas l'une sans les autres, du fait qu'elles partagent le même auteur tout comme La Ligne précédemment. La fiction actuelle : Trimoria : Trimoria est basée sur la folie et sur l'absurde. On en rit, mais on y découvre parfois en trame secondaire les errances freudiennes psychiatriques.

Tout y est, et on ne sais jamais vraiment sur quelle absurdité tomber. C'est une suite de blagues assez correctes et de comiques de situation assez bien mis en place et bien pensés et réalisés.

MP3 TÉLÉCHARGER BANAL FANTASY

Encore une fois, une bonne saga dont l'auteur ne mérite pas la mort, elle est donc à écouter une fois de temps en temps. Mais, la vraie suite de Trimoria, c'est … Synapse : Synapse, c'est l'histoire de deux fous qui sortent de l'asile et qui tentent de … de pas grand chose, tout en agissant sous l'effet de leur folie.

Ils veulent nous tuer! L'agent 0 une autre saga dont je ne vous parlerai pas était bonne, Trimoria était excellente, et bien Synapse est la digne suite. Tout ça se télécharge ICI. Vous avez aussi deux autres sagas sur cette page. Soyez curieux. Pong : Pong raconte l'histoire d'un jeune homme de 27 ans nommé Arthur Gaodan.

MP3 FANTASY TÉLÉCHARGER BANAL

Ce dernier est un joueur récemment célèbre de tennis de table, et c'est lors d'un tournois national que la saga prend place. Cette société de grande distribution sponsorise Daniel Firuday, un autre joueur de tennis de table réputé. Charles Wind fera tout son possible alors pour "écarter" Arthur du championnat.

Après de nombreuses péripéties, Arthur Gaodan arrive tout de même en final malgré les attaques organisées de Sport Store. Le dernier match du championnat fait s'affronter notre héros et son adversaire, Daniel Firuday synopsis du site. Je ne spoile pas, celui-là méritera toute votre attention. Quelle est donc cette saga qui mérite toute notre attention? Estimez vous heureux, elle est difficile à trouver, j'aurais pu vous mettre un lien mort, vicieux comme je suis.

La parodie : Ici, je ne vous parlerai que d'une seule saga, à savoir The lord of the ringard : C'est gras parfois, c'est lourd souvent, on se fout sur la gueule et on s'insulte, on détourne des noms et on a des voix de pervers, et qu'est-ce que c'est drôle! The lord of the ringards est enfin une bonne parodie de films, et Dieu sait si c'est dur à trouver. Le plus souvent, on place des jeux de mots minables à droite à gauche, on pope de partout et Pourquoi Pas Pédale Puante Piteuse Parce qu'elle Pêche!

Là, c'est les mêmes défauts, mais en mieux mixé, et puis c'est drôle. Mais qu'est-ce qu'il fait? Il ne nous a jamais parlé de ça! Cet homme a perdu le sens commun! Ce doit être les deux charmantes damoiselles qu'il nous parlait oui, tu fais des fautes de syntaxe, et en même temps tu me prend du temps, sois heureux, béotien! Et bien non, ma vertu est préservée, et ma santé mentale va bien merci de vous en soucier.

Mais comme promis et parce que je garde toujours le meilleur pour la fin c'est pour ça que je ne bois jamais après une étreinte passionnée, le meilleur pour la fin, toujours , je vous parle de quatre sagas qui partagent le même auteur, à savoir Antoine Rouaud.

Donc, la Wagaprod, c'est quatre sagas MP3, toutes d'excellente qualité, que je vais vous présenter ici, maintenant, merci. Baefwishes : Une sorte de Disney bien pensé, bien scénarisé, et magnifiquement réalisé.

Dans un univers assez amusant sans être trop difficile, une sorte de fable en deux actes qui est autant détendante qu'elle est critique vis-à-vis de la politique en général, et de l'observation d'un système par acte.

Eden : Space opéra en trois actes, magnifiquement réalisé et pensé, qui met en scène l'après-fin de l'humanité. Un réflexion perlée sur l'Homme et sa manière d'être à travers d'un humour assez mordant mais pas trop présent, et toujours ce scénario magistralement pensé et mis en scène, pour une excellent qualité audio.

Il est cependant à regretter les fréquents résumés des épisodes précédents qui perdent un peu l'auditeur. Il est peut-être nécessaire de la réécouter pour bien en saisir les subtilités, ce qui est d'ailleurs le cas de toutes les bonnes sagas.

Tout entendre au premier abord est signe de grande pauvreté. La Ligne : La meilleure des quatre sagas de la Wagaprod à mon sens. Sérieux, dramatique, réel. Une excellente mise en scène d'un complot étatique à gigantesque échelle, surtout ne rien dire de plus, l'évocation même du complot est une forme de spoil, mais pas des plus graves.

Possiblement la meilleure saga que j'ai jamais écoutée, et qui dure plus de quatre heures trente. La musique est magnifiquement composée, et son minimalisme rend parfaitement l'ambiance tendue de la saga.