TÉLÉCHARGER LA ROUTE DE LA SOIF JOEY STARR GRATUITEMENT

Sujet du message: la route de la soif - - JoeyStarr. Posté: Lun JoeyStarr, leader du mythique groupe de rap NTM, acteur et producteur, est aussi un grand amateur de Rhum. A ce titre, il vip-rm.info 0p+avc+ Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit. 17 déc. Dans la série documentaire «La Route de la soif», JoeyStarr embarque pour un voyage étonnant qui le voit déguster les meilleurs rhums aux. Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire. anonyme. Documentaire?? C'est juste un trailer d'une putain de télé réalité sur Joey.

Nom: la route de la soif joey starr gratuitement
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille:61.72 Megabytes


C'est un rhum industriel et il n'est pas travaillé pareil. Ils n'ont pas les Etats-Unis à portée de main Rencontrer des gens, c'est l'un des plus grands luxes que j'ai en faisant cette émission. Des jeunes qui ne sont pas du tout américanisés Mais attention, après, il y a l'alcool Nous lui avons quand même posé quelques questions sur ce périple documentaire autour du rhum, qui l'a aussi emmené aux Antilles, avec son comparse Mike Moody. C'est un ancrage plus fort chez les jeunes Réunionnais que chez les Antillais?

1 févr. Chaque mardi à 21h50 du 23 janvier au 6 février Viceland et JoeyStarr nous emmènent sous le soleil des caraïbes, sur la route du rhum, à la. 27 nov. Joeystarr, grand amateur de rhum devant l'éternel, continue de tracer «La route de la soif» avec une saison 2 riche en découvertes. 23 janv. Dans la série documentaire «La Route de la soif», JoeyStarr embarque pour un voyage étonnant qui le voit déguster les meilleurs rhums aux.

Oui, mais nous aussi, on en a de l'humour, à revendre! Quand le mec est un peu trop sérieux, j'hésite pas à bailler et le regarder dans les yeux en même temps! Nous sommes allés voir un zig qui fait des rhums arrangés. Un de ses potes arrive, fait le beau et finalement, le mec, il finit couché alors que nous, après ça, on commande des pizzas et qu'on a bu quatre fois plus que lui!

C'est marrant ce truc. Partout où on est arrivé, il y avait des gens qui pensaient qu'ils allaient nous coucher. C'est très dans la culture îlienne : tu arrives ; le mec te fait un éventail comme un gamin qui va te sortir tous ses jouets de sa chambre pour t'en mettre plein la vue et il attend le moment où tu tombes.

Ben non, on flanche pas, mec! Et ça j'adore! On peut aimer le rhum, on peut aimer l'ivresse et être digne! Moi, j'ai beau aimé l'ivresse, je fais ma musique L'alcool facilite l'échange, ça crée de l'immédiat.

LA SOIF GRATUITEMENT LA JOEY ROUTE DE TÉLÉCHARGER STARR

Quand tu fais un sound system, tu as envie que ça démarre tout de suite et en général la magie opère Qu'avez-vous découvert à la Réunion que vous ne connaissiez pas? La Réunion a été une découverte totale! Je ne savais pas qu'au départ, c'était une île vierge et que quand les Français sont arrivés, ils ont ramené de la main d'oeuvre. Le melting pot culturel de La Réunion, c'est le fruit de cette histoire, de ce peuplement.

Mais dans ces cas, quand ta tête est placardée partout, il n'y a pas d'autre échange possible que celui que tu proposes quand tu viens jouer, mais tu ne peux pas aller faire un tour comme ça. Cette fois, on est allé dans les terres, on est allé couper de la canne, on a été voir des gens qui font du vrai maloya. Et là, ce qui était beau, c'est de voir qu'il y avait encore plein de jeunes qui étaient toujours dans les terres. Des jeunes qui ne sont pas du tout américanisés Ils étaient un peu Neymarisés, football oblige, mais ils étaient bien là, dans leur culture du maloya Tout en ayant le relais de l'occident, de la mondialisation, ils gardent les pieds bien dans leur culture et ça, c'est rassurant!

C'est un ancrage plus fort chez les jeunes Réunionnais que chez les Antillais? Oui, parce que l'éloignement, c'est encore autre chose à la Réunion. Ils n'ont pas les Etats-Unis à portée de main Le gros morceau à côté d'eux, c'est l'Afrique. Mais attention, après, il y a l'alcool Quand tu apprends que les mecs, ils arrivent à tirer juste pour le pays un million de litres et qu'ils ne sont que , que tu sais en plus qu'il y a plusieurs communautés dont les musulmans qui ne boivent pas Tu sens que l'alcool, c'est pas le même truc.

On en parle moins, mais les ravages à la Réunion, ça rigole pas! Quand vous allez dans les soirées, que vous parlez de la jeunesse, du chômage, cela vous a-t-il renvoyé à votre jeunesse?

JOEY DE SOIF STARR GRATUITEMENT LA ROUTE TÉLÉCHARGER LA

Moi, je suis un peu à part dans le sens où je viens d'un quartier très populaire et j'ai très peu travaillé dans ma vie, c'est-à-dire que j'ai tout de suite eu la tête dans la danse, le graffiti, le machin que gratter ma gueule parterre, ça faisait partie du quotidien. Quand on me parle de racisme, je raconte toujours que de toute façon ma différence, je l'affichais déjà.

Je faisais des graffitis et j'étais tâché de la tête au pied. Et avant de me dire sale noir, on me traitait de clochard!

LA ROUTE DE LA SOIF S2

Une expérience vécue à La Réunion? J'ai adoré les écouter tous. Parce que, il y a un principe qui est le même, ils ont tous une façon de te parler, c'est une chanson à mes oreilles!

Je suis allé voir le collectionneur qui me met un longueteau à C'est un des rares moments où c'est tombé comme une balle de ping pong et c'est remonté direct. J'ai eu des spasmes J'ai été ménopausé pendant cinq minutes! Voilà, il y a des gens qu'on prend plaisir à écouter!

GRATUITEMENT STARR LA JOEY SOIF DE TÉLÉCHARGER ROUTE LA

Et comment avez-vous trouvé le rhum de La Réunion? C'est un rhum industriel et il n'est pas travaillé pareil. Tu apprends aussi qu'il y avait 60 distilleries avant guerre et qu'après guerre, il n'en restait plus que trois parce que tu apprends qu'on peut faire des explosifs avec du rhum, que le rhum servait à ci et à ça et qu'il y a eu des blocus Au final, il n'y a plus que trois distilleries!

Il a de l'humour, j'espère Oui, mais nous aussi, on en a de l'humour, à revendre! Quand le mec est un peu trop sérieux, j'hésite pas à bailler et le regarder dans les yeux en même temps!

Nous sommes allés voir un zig qui fait des rhums arrangés. Un de ses potes arrive, fait le beau et finalement, le mec, il finit couché alors que nous, après ça, on commande des pizzas et qu'on a bu quatre fois plus que lui!

JoeyStarr sur "La route de la soif" : "Je bois de l'eau aussi, sinon, je serais déjà mort"

C'est marrant ce truc. Partout où on est arrivé, il y avait des gens qui pensaient qu'ils allaient nous coucher. C'est très dans la culture îlienne : tu arrives ; le mec te fait un éventail comme un gamin qui va te sortir tous ses jouets de sa chambre pour t'en mettre plein la vue et il attend le moment où tu tombes. Ben non, on flanche pas, mec!

[VIDEO] Sur Viceland Joey Starr nous emmène sur « La Route de la soif »

Et ça j'adore! On peut aimer le rhum, on peut aimer l'ivresse et être digne! Moi, j'ai beau aimé l'ivresse, je fais ma musique L'alcool facilite l'échange, ça crée de l'immédiat. Quand tu fais un sound system, tu as envie que ça démarre tout de suite et en général la magie opère Qu'avez-vous découvert à la Réunion que vous ne connaissiez pas?

La Réunion a été une découverte totale! Je ne savais pas qu'au départ, c'était une île vierge et que quand les Français sont arrivés, ils ont ramené de la main d'oeuvre. Le melting pot culturel de La Réunion, c'est le fruit de cette histoire, de ce peuplement.

Mais dans ces cas, quand ta tête est placardée partout, il n'y a pas d'autre échange possible que celui que tu proposes quand tu viens jouer, mais tu ne peux pas aller faire un tour comme ça. Cette fois, on est allé dans les terres, on est allé couper de la canne, on a été voir des gens qui font du vrai maloya. Et là, ce qui était beau, c'est de voir qu'il y avait encore plein de jeunes qui étaient toujours dans les terres. Des jeunes qui ne sont pas du tout américanisés Ils étaient un peu Neymarisés, football oblige, mais ils étaient bien là, dans leur culture du maloya Tout en ayant le relais de l'occident, de la mondialisation, ils gardent les pieds bien dans leur culture et ça, c'est rassurant!

C'est un ancrage plus fort chez les jeunes Réunionnais que chez les Antillais? Oui, parce que l'éloignement, c'est encore autre chose à la Réunion.