TÉLÉCHARGER QGIS 2.8

Les progiciels (installeurs) sont disponibles à partir de cette page. La version actuelle est QGIS 'Noosa', sortie le Les répertoires de long terme. Téléchargement d'une version portable de QGis Wien Qu'est-ce qu'une application portable? Une application portable (ou logiciel portable) est un. L'évolution de la technologie et de l'informatique a permis de créer des logiciels capables d'aider dans cette tâche à l'exemple de Quantum GIS. Il s'agit d'un.

Nom: qgis 2.8
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:27.41 Megabytes


2.8 TÉLÉCHARGER QGIS

Pour que les outils de mesure fonctionnent correctement, il faut vérifier dans "Préférences" que les "Options" sont bien réglées. Lors du démarrage d'une activité utilisant QGIS les élèves ouvrent ce projet avant de commencer à travailler. Si le chemin est absolu, il faut avoir exactement la même configuration sur toutes les machines pour obtenir un résultat. Il faut disposer de ces informations en se renseignant sur les couches d'informations employées. QField dispose d'une interface utilisateur native pour les périphériques tactiles et mobiles.

je remercie SANTANNA pour m'avoir transmis la version pour Mac. officiel: ,vip-rm.info, onglet "Toutes. 26 oct. Depuis quelques jours la nouvelle version de QGis Las Palmas () est disponible pour téléchargement. Quantum GIS est un logiciel de cartographie SIG (Système d'Information Géographique) Open Source capable de gérer des images matricielles comme.

Pour les projections "Lambert" utilisés par l'IGN en métropole et en Corse, les systèmes sont listés dans les "systèmes de coordonnées projetées" dans le sous-dossier "Lambert conformal conic" La recherche du système de coordonnées peut être très fastidieuse car la liste des systèmes est longue. En haut de la boîte de dialogue une liste des systèmes utilisés récemment permet de ne pas refaire les recherches.

Pour projeter "à la volée" des données enregistrées dans d'autres systèmes de référence comme les coordonnées GPS, il est important de cocher la case "Activer la projection à la volée". Les autres onglets ne doivent pas être modifiés sauf si des besoins spécifiques se font jour. Il faut ensuite valider ces choix.

2.8 TÉLÉCHARGER QGIS

QGIS permet de paramétrer à priori le projet en ce qui concerne l'ellipsoïde et le système de projection utilisé. Pour que les outils de mesure fonctionnent correctement, il faut vérifier dans "Préférences" que les "Options" sont bien réglées.

L'unité de mesure doit être le mètre. Toujours dans les options, pour que les nouvelles couches créées le soient dans le bon système de coordonnées, il faut cliquer sur l'onglet "SCR" et choisir conformément à l'image ci-dessous.

Cocher "Demander le SCR" conduit à l'ouverture d'une boîte de choix chaque fois que l'on ajoute un nouveau document au projet. C'est une sécurité même si cela est un peu fastidieux.

Une fois le projet enregistré ces configurations seront conservées.

Quantum GIS 3.0.3

Comme on le voit, la configuration d'un projet est une tâche que l'on ne peut pas demander aux élèves sauf dans des cas spéciaux MPS, TPE. Il est donc recommandé de construire les fichiers de projets à l'avance même si ceux-ci sont vides de toute couche d'information. Lors du démarrage d'une activité utilisant QGIS les élèves ouvrent ce projet avant de commencer à travailler.

Retour Utiliser ou non la projection à la volée Pour le travail en classe au lycée et surtout au collège, l'utilisation de la projection à la volée peut poser de nombreux problèmes surtout si le logiciel demande, à chaque création ou addition de couche, de choisir le système de coordonnées de référence SCR.

Pour éviter cela, la première précaution est de n'utiliser que des fichiers géoréférencés dans le même système. Si ce n'est pas le cas différents utilitaires peuvent être utilisés. Nous y reviendrons plus loin. L'écran de demande du SCR ne sera plus présenté.

De cette façon, la notion de SCR sera transparente pour l'élève et cela évitera les interrogations inutiles face à des boîtes de dialogue qui surgissent à chaque addition ou création.

Cette solution qui est la plus simple pour des données stockées localement, n'est malheureusement pas universelle et ceux qui veulent utiliser des données en ligne, WFS, WMS, open street map, Google ou Bing devront impérativement passer par la reprojection à la volée comme expliqué plus haut Afficher et paramétrer l'affichage des images numériques "Raster" Ce bouton permet de choisir l'image à afficher.

Si la projection à la volée est activée, il n'est pas impératif que l'image choisie soit géoréférencée dans le même système que le projet voir plus haut. Dans certains cas et pour certains formats de fichier le système demande dans quel système de coordonnées de référence l'image est ou doit être projetée. Si une couche est géoréférencée dans un système de coordonnées SCR différent de celui du projet, une boîte de dialogue permet de spécifier ce SCR ici le Scan 25 est géoréférencé en Lambert II étendu alors que le projet l'est en Lambert L'image apparaît dans la fenêtre de droite tandis que la fenêtre "couches" affiche l'identité et la superposition des images.

Ici la photo aérienne de est au-dessus de la BDOrtho, elle-même superposée au Scan Comme souvent dans les logiciels de SIG, la fenêtre principale n'est pas pourvue "d'ascenseurs" Il faut utiliser les boutons de cette barre d'outils pour régler l'affichage.

La case à cocher permet d'afficher l'image ou non. Un clic droit permet d'accéder à un menu contextuel présentant les principales fonctions de manipulation des couches. C'est la succession des images dans le menu "couche" qui règle la superposition des images. Un clic droit sur un endroit vide de la fenêtre de couches permet de créer un ou des groupes. On fera ensuite glisser les couches dans les groupes ce qui permet de gouverner la visibilité de l'ensemble du groupe plutôt que de cocher les couches les unes après les autres.

Il est parfois nécessaire de régler des paramètres d'affichage. Un double clic sur la ligne désignant la couche d'information permet d'afficher ses propriétés. Dans l'onglet "Style", l'amélioration de contraste doit être réglée sur "Pas d'amélioration" pour une rapidité maximum.

Ce choix peut être retenu par défaut. Si l'image possède des coins noirs dus à l'absence de données cas des images orthorectifiées à partir de numérisations par exemple , il est possible de rendre transparentes ces zones sans données.

Le portail francophone de la géomatique

Dans l'onglet "Transparence" des propriétés de la couche, choisir "Bande de transparence" et utiliser l'outil pour sélectionner par un clic la couleur à rendre transparente sur l'affichage.

La liste des pixels transparents est augmentée d'une ligne.

2.8 TÉLÉCHARGER QGIS

Utiliser le bouton "Appliquer" pour tester le résultat puis le bouton "OK" pour le valider. Les zones noires ont disparu de l'affichage. Pour un réglage de la transparence de toute la couche, utiliser le curseur de "Transparence globale". Pour changer l'échelle d'affichage, il suffit de changer la valeur dans la case en bas à droite de l'écran puis de valider.

Voici le réglage nécessaire pour afficher une grille kilométrique sachant que l'unité du projet est le mètre. Il est possible aussi de mettre des annotations sur la grille.

QGis est disponible | Blog SIG & Territoires

La boîte de dialogue permet de rendre l'échelle visible. Afficher une flèche de Nord ou une rose des vents nécessite l'utilisation de la boîte de paramétrage. Nous travaillerons ici sur des données du serveur "geolittoral". La première chose à faire est de repérer l'adresse du serveur WMS. Elle est ensuite copiée par l'utilisation du menu contextuel du lien clic droit.

Le bouton nouveau permet de paramétrer la nouvelle connexion. Il faut au minimum donner un nom et recopier l'URL saisie auparavant. Certains serveurs ne fonctionnent qu'avec un identifiant et un mot de passe mais ce n'est pas le cas de geolittoral. Il faut ensuite valider. De retour dans la boîte "Ajouter des couches d'un serveur", Un clic sur le bouton "Connexion" permet de lister les documents disponibles.

Après avoir démarré les demandes de processus d'installation que le ministre II, qui agit comme un pont entre l'application QGIS et installer les bibliothèques QT. Après l'installation du ministre II exécute le téléchargement des bibliothèques QT5 comme Qt5Core, qtnystlm, qtsensor, QtGui, libqoffscreen, libminimal, qlibqeglfs, et d'autres contrôles que le potentiel geoposicionamiento, la boussole, le clavier est utilisé, la commande numérique et d'autres fonctionnalités d'Android.

En général, l'application est presque une copie de QGIS bureau, avec les icônes et les panneaux latéraux, il diffère que le menu contextuel est situé tout comme les fonctionnalités mobiles dans une icône du coin supérieur droit et que bien sûr le contrôle de la souris déplacement , sélection, zoom est tactile. Sans aucun doute ne vous attendez pas à utiliser cette application avec un téléphone.

Effectuer une jointure spatiale avec QGIS

Cependant un grand écran, est non fonctionnel, car ne suffit pas de contrôler les barres de défilement pour la sélection de données; L'application ne permet pas apparemment aussi la rotation. Comme vous pouvez le voir, je suis parvenu à faire un projet, appelant les données WFS et l'utiliser avec un téléphone mobile SONY Xperia T3; bien que les données sont visibles, les panneaux latéraux de contrôle est tout à fait impossible.

Utilisation avec tablette de taille normale est certainement pratique car il est tout comme l'application de bureau.

Vous devez lutter un peu pour comprendre où les données sont stockées sur la carte microSD ou la mémoire interne. Au début, il demande l'existence d'un projet QGIS, qui devient quelque peu complexe car le fait de placer un fichier sur la tablette impliquerait que les itinéraires vers les données locales sont relatifs. QField dispose d'une interface utilisateur native pour les périphériques tactiles et mobiles.

L'outil de synchronisation permet un échange continu de données entre l'appareil mobile et l'infrastructure existante. Il semble très bon en complément de la suite QGIS, contrairement au précédent qui n'est qu'une émulation de la version desktop.